Animateur

Deviens Animateur ESCALADE

Tu as 17 ans ou plus et tu rêves de devenir moniteur d’ESCALADE ? Dès septembre (SAE) ou janvier (SNE) rejoins-nous pour te lancer dans l’Aventure !

Cette formation est 100 % encadrée par des moniteurs ECT brevetés et passionnés.  Une fois réussie, elle te permettra poursuivre ta formation « moniteur initiateur » au sein de la fédération d’escalade.

 

Quelques renseignements…

C’est quoi un Animateur ?
L’animateur est un grimpeur actif, motivé, passionné, ET autonome qui a des compétences sécuritaires avérées, à l’égal du moniteur Initiateur. Il est capable de conduire les membres de sa propre cordée en grandes voies et via ferrata d’initiation. Il tient un rôle d’ASSISTANT dans une équipe de moniteur. Il reste toujours sous la tutelle et la responsabilité d’un moniteur breveté. Sa formation est essentiellement sécuritaire. De ce fait, il n’a pas de compétences didactiques et méthodologiques (celles-ci sont développées dans le cursus Initiateur). Les compétences de l’Animateur sont certifiées par un brevet fédéral reconnu par l’ADEPS. Celui-ci est un des prérequis pour accéder aux formations de moniteur Initiateur.

Sur le plan sécuritaire, un animateur…

SAE ( structure artificielle d’escalade) doit :

1. Connaître son propre matériel et le matériel qu’il utilise. Il doit en connaître les normes, leur résistance et doit pouvoir en assurer une gestion « en bon père de famille ». C’est le volet EPI.
2. Etre capable de s’équiper, s’encorder, d’assurer en moulinette avec différents systèmes (les plus utilisés).
3. Etre capable de progresser en tête sur SAE (5c) et d’assurer un premier de cordée.
4. Etre capable de remonter sur une corde fixe (noeuds autobloquants).
5. Etre capable de poser un relais simplifié sanglé sur points forts et d’assurer en moulinette un second.
6. Savoir utiliser les communications codifiées à bon escient
7. Etre capable de descendre en rappel avec deux méthodes
8. Etre capable de construire et progresser en via cordata en SAE
9. Etre capable d’intervenir seul au Grigri vis-à-vis d’un stagiaire en difficulté.

SNE (Site Naturel Equipé) doit :

1. Connaître son propre matériel et le matériel qu’il utilise. Il doit en connaître les normes, leur résistance et doit pouvoir en assurer une gestion « en bon père de famille ». C’est le volet EPI (Elément de Protection Individuel).
2. Etre capable de s’équiper, s’encorder, d’assurer son partenaire en moulinette avec différents systèmes (les + utilisés)
3. Etre capable de progresser en tête avec aisance dans le niveau requis (5b) et de « réchapper » éventuellement si besoin (avec maillon ou mousqueton perdu si plaquette).
4. Etre capable d’assurer correctement un premier de cordée
5. Savoir utiliser les communications codifiées à bon escient.
6. Etre capable de placer une moulinette avec les deux méthodes.
7. Etre capable de poser un relais en adoptant le type le plus approprié à la situation (relais sanglé, triangulé, sur cabestan verrouillé, sur un arbre, sur points faibles)
8. Etre capable de s’adapter, en décentrant son relais pour garder le contrôle visuel de ses seconds.
9. Etre capable d’assurer ses seconds au relais avec des systèmes d’assurage autobloquants.
10. Etre capable de mener sa cordée dans des voies d’une difficulté correspondant à son propre niveau et au niveau de ses seconds sur tous les sites belges, en toute sécurité avec une bonne gestion des cordes durant toute l’ascension.
11. Etre capable d’installer et d’enchaîner des rappels auto-assurés avec les deux méthodes.
12. Etre capable de descendre en rappel avec un stagiaire pris de panique (rappel à deux)
13. Etre capable d’intervenir sur un grimpeur coincé dans un rappel, par le haut, par le bas
14. Etre capable de redescendre vers ses seconds, pour les « voir », les « rassurer », les « entendre », et de remonter seul, auto-sécurisé à son relais.
15. Etre capable de débloquer un système d’assurage sous tension pour faire redescendre ses seconds.
16. Etre capable de donner un « coup de pouce » par des techniques de mouflages simples.
17. Connaître quelques nœuds essentiels (en huit, demi-cab, cabestan, nœud de mule, pêcheur double, plein poing, nœud de cœur, nœud de bouline…)
18. Etre capable de sécuriser une traversée, un passage, un sommet de voie, par la pose d’une main courante.
19. Etre capable de contrôler un maximum de 5 personnes en via ferrata de difficulté moyenne, mais sans engagement. Pouvoir, à l’aide d’une corde, les assurer dans des passages plus délicats ; en cas de chute ou de refus de continuer, les aider ou les descendre jusqu’au sol en une seule longueur.
20. Etre capable de larguer son système d’assurage pour aller récupérer un second blessé et conscient, et le redescendre sur son dos en rappel mouliné.
21. Connaître quelques techniques utiles complémentaires (débloquer une corde de rappel coincée, rallonger une corde de moulinette trop courte,…)

Sur le plan sportif, un animateur…

SAE doit :

  • Etre capable de réaliser l’ascension de 2 voies sur 3, en SAE, en premier de cordée et à vue, d’une difficulté équivalente à 5c et ce dans des styles variés.
  • Connaître les principes de base de la gestuelle.

SNE doit :

  • Etre capable de réaliser l’ascension de 2 voies sur 3, en SAE (en salle), en premier de cordée et à vue, d’une difficulté équivalente à 5c et ce dans des styles variés.
  • Etre capable de réaliser, avec aisance, l’ascension de toutes les voies en falaise qui lui sont proposées au test certificatif, en premier de cordée, comme en second, d’une difficulté équivalente à 5b (cotation dans topos faisant foi).
  • Connaître les principes de base de la gestuelle.

 

Pratiquement…

Pour répondre à ces objectifs, ECT te propose deux formules au choix :

1. La formule « FULL PACK »

Cette formule est destinée aux grimpeurs avertis désireux de rafraîchir leurs compétences de base et d’apprendre les techniques d’intervention. On est en mode « prendre le temps », pour comprendre le comment du pourquoi de chaque technique.

Pour l’animateur SAE

Celle-ci se décline en un cycle complet de cours intensifs de 10 séances, le mercredi de 20h à 22h30 de septembre à décembre.  Les prérequis de base nécessaires sont : placement du baudrier, d’un système d’assurage, noeud d’encordement et grimpe en moulinette.  Ton niveau minimum de base doit être du 5A/5B !. Tu as déjà à ton actif, une expérience de plus de 2 ans de grimpe en SAE.

Pour l’animateur SNE

Celle-ci débute par un cycle complet de cours intensifs de 15 séances, le mercredi de 20h à 22h30 de janvier à mai. Dispensés en salle, ils nous permettront de décortiquer, appréhender, comprendre, maîtriser les enjeux sécuritaires de ce niveau de formation. Au regard du caractère intensif de cette formation, il y a lieu d’avoir à ton actif quelques prérequis (cf. dossier de l’animateur ci-dessous). « Grimper en tête », « poser un Relais sanglé », « assurer un second », «descendre en rappel (2méthodes) » et faire un « passage tête à moulinette», «remontée sur corde» doivent te parler avant de te présenter à la formation…

Nous poursuivons la formation par 2X3 journées en falaise pour appliquer et s’adapter au milieu naturel. (Si les conditions météos ne sont pas au rendez-vous, ces journées seront reportées)

Nous terminerons la formation en te proposant de nous accompagner et de participer à l’encadrement d’élèves occasionnels durant les « jours blancs », fin juin et/ou nos stages durant l’été. C’est une bonne formule pour acquérir de l’expérience en encadrement avant de réaliser ton stage de fin de formation dans un autre club (SFF)

2. La formule « Modulaire » SNE

L’accès à cette formule est réservée aux grimpeurs expérimentés et autonome. Le niveau d’entrée est fixé à 5c en tête en falaise (6a-6b en salle). Les compétences de base sont déjà maîtrisées. Nous te proposons un formation « condensée » axée essentiellement sur les techniques d’intervention.

A propos de l’évaluation et des Stages de Fin de Formation…

Au terme de ta formation, si tu te sens prêt, ECT pourra t’inscrire aux épreuves d’évaluation certificative organisées par la Fédération. La réussite complète de ces épreuves te donnera accès aux Stages de Fin de Formation (stages que tu devras faire dans un autre club que celui qui t’a formé). Ce n’est qu’au terme du rapport favorable de ton « maître de stage » que tu recevras ton brevet d’Animateur dès l’âge de tes 18 ans. (Un aspirant Animateur peut commencer sa formation dès l’âge de 17 ans mais ne pourra recevoir son brevet avant l’âge de 18 ans).

A propos du coût de cette formation…

Outre le fait que tu dois posséder ton propre matériel d’escalade ainsi que d’être affilier au Club Alpin Belge, nous te demanderons de participer aux frais d’encadrement suivant la formule que tu choisiras.  Tu trouveras le détail des différents coûts dans le dossier ci-dessous.

Inscription

Attention, nous limitons les places disponibles dans la formule « Full pack » ou la formule « modulaire » à 10 participants pour chacune d’entre elle.

Si tu es prêt à t’investir personnellement dans cette formation, quel que soit la formule retenue, nous t’invitons à prendre contact avec Cédric par mail à l’adresse suivante : cedric@entrecieletterre.be

REMARQUE IMPORTANTE

Si tu te destines à poursuivre ta formation en intégrant le cursus de formation « Moniteur Initiateur », n’oublies pas d’anticiper les cours généraux de l’ADEPS afin de ne pas perdre une année. Ceux-ci sont obligatoires et figurent aussi comme pré-requis dans la formation Initiateur.

Télécharge dès maintenant le dossier complet concernant ta formation !  

Consulte le calendrier des formations ICI !

Des questions ? Merci de contacter Cédric : cedric@entrecieletterre.be